Mon chien perd ses poils : Faut-il s’en inquiéter ?

31. August 2022

La perte de poils chez le chien peut être très embêtante, mais quand faut-il s'en inquiéter et que peut-on faire ? Apprenez tout dans cet article.

enfant brossant un husky avec une brosse à fourrure dans un jardin

Si vous avez un chien, vous trouvez sûrement sans cesse ses poils partout dans la maison. Après tout, c’est normal. Comme tous les animaux à poils, les chiens muent tout au long de l’année et surtout au changement des saisons. La perte de poils est aussi plus présente chez certaines races de chiens que d’autres. Alors, pourquoi entend-t-on si souvent « Mon chien perd ses poils » chez le vétérinaire ? Dans cet article, nous aborderons toutes les causes de perte de poils excessive et les problèmes dont la chute de poils peut être un symptôme. Des allergies canines aux tiques, beaucoup de choses peuvent causer la perte de poils chez le chien.

La mue du chien, qu’est-ce que c’est ?

Au cours de sa vie, le corps du chien génère sans cesse de nouveaux poils, qui poussent et finissent par mourir. Ce cycle de croissance est tout à fait naturel, comme d’ailleurs pour presque tous les animaux à poils. On appelle ce renouvellement continu de la fourrure la mue. En plus de libérer la place pour de nouveaux poils, ce mécanisme répand des huiles naturelles dans la fourrure du chien, ce qui a un effet salutaire.

La mue du chien est affectée par différents facteurs. Suivant sa race, son état de santé, les conditions environnantes ou encore les saisons, un chien perdra naturellement plus ou moins de poils.

Ce qui reste inchangé, c’est que tous les chiens muent, à part les chiens nus bien sûr.

Il est vrai qu’il peut être frustrant de toujours trouver des poils sur le divan, sur les habits fraîchement lavés ou dans la cuisine, mais il n’y a rien à faire, il n’est pas possible d’empêcher ou de limiter la mue chez le chien. Avec un peu de travail, vous pouvez cependant faciliter la vie à votre chien et à vous-même à ce niveau.

Comme nous l’avons déjà dit, la mue fait partie de la vie naturelle du chien et a même des effets salutaires. Si elle devient cependant excessive, il y a peut-être un problème de santé sous-jacent qu’il faut adresser. Si en plus, vous observez d’autres symptômes tels que des démangeaisons ou des pustules, ou si votre chien perd son poil par plaques ou touffes entières, il est temps de contacter un vétérinaire.

traceur Tractive GPS DOG 4 avec emballage

Suivez votre chien à la trace

Localisez-le en temps réel où qu’il se trouve. Et recevez des alertes anti-fugue. Gardez-le en pleine forme avec le suivi d’activité. Donnez accès au suivi à vos proches ou au dog-sitter.

Commander

La mue continue du chien

Quoi que vous fassiez, votre chien perdra des poils tout au long de l’année, comme tous les animaux à poils. Cela est dû au cycle de vie de chaque poil. Il pousse un certain temps, puis finit par tomber lorsqu’il atteint la fin de sa vie. La durée de ce cycle dépend de la race, mais aussi de facteurs individuels comme l’âge, l’état de santé, ou encore son environnement, tout comme la fourrure varie d’un chien à l’autre.

Les chiens dont le poil est génétiquement plus long ou moins touffu en perdront moins, comme chaque poil vivra plus longtemps et qu’ils en ont moins. Ceux dont la fourrure est plus dense et les poils plus courts auront tendance à perdre plus de poils.

enfant brossant un husky avec une brosse à fourrure dans un jardin

La mue, un événement saisonnier

Bien que nous ayons dit que les chiens perdent leurs poils tout au long de l’année, il y a des différences d’après les saisons. Au printemps et en automne, la plupart des chiens perdent beaucoup plus de poils que d’habitude. Ils s’adaptent ainsi aux changements climatiques. Au printemps, l’épaisse fourrure de l’hiver devient vite trop chaude et votre chien perd plus de poils pour s’en débarrasser. En automne, il perd ses poils estivaux plus aérés pour faire place à sa tenue d’hiver bien chaude et épaisse.

La mue en hiver

Ce dernier point vous semble peut-être étrange. Pourtant, c’est logique. Le changement de fourrure est déclenché par des changements hormonaux causés par les jours qui se raccourcissent. Ainsi, votre chien se prépare pour les longs mois d’hiver.

Ce phénomène est plus présent chez les animaux vivant à l’extérieur que ceux qui passent le clair de leur journée à l’intérieur. Cela dépend aussi de l’animal individuel, mais la tendance est là.

Si vous remarquez que votre chien perd soudain plus de poils, mais que cela correspond à un changement de saisons, c’est donc sans doute tout à fait normal.

La perte de poils chez le chien, par race

La race est l’un des facteurs les plus déterminants quant à la question de la quantité de poils que perd un chien au quotidien. Si ce phénomène vous pose problème, choisissez donc plutôt une race dont les poils tiennent longtemps.

Certaines races ne perdent pratiquement pas de poils, d’autres sont de vraies usines à poils. C’est surtout les chiens originaires de zones plus froides et ceux qui ont un sous-poil épais qui sont les plus affectés par la chute de poils. Les golden retrievers, avec leur double fourrure épaisse, en sont un bon exemple.

shiba inu avec un GPS Tractive au collier sur un banc en plein air
Les chiens au pelage épais et soyeux comme les shiba inus perdent beaucoup de poils, mais font de très bon modèles pour le GPS Tractive

Races les plus affectées par la perte de poils

Plus bas, vous trouverez une liste des races qui, statistiquement, perdent le plus de poils. Certains candidats vous surprendront peut-être : Les akita inu japonais sont connus pour leur poil doux et soyeux. Pourtant, lorsqu’on prend en compte la double couche de poils très courts, on comprend vite pourquoi ils sont en tête de liste.

Ce n’est donc pas parce qu’un chien a une fourrure admirable qu’il ne perd pas de poils !

  1. Akita
  2. Malamute de l’Alaska
  3. Esquimau américain
  4. Berger australien
  5. Beagle
  6. Bergers belges
  7. Bouviers bernois
  8. Border collies
  9. Chihuahuas
  10. Chows
  11. Collies
  12. Dalmatiens
  13. Berger allemand
  14. Braque allemand à poils courts
  15. Golden retriever
  16. Chien de montagne des Pyrénées
  17. Spitz loup
  18. Kuvasz
  19. Labrador retriever
  20. Terre-neuves
  21. Chiens d’élan norvégiens gris
  22. Bobtails
  23. Spitz nain
  24. Carlin
  25. Rottweilers
  26. Saint Bernards
  27. Samoyède
  28. Shiba inu
  29. Husky de Sibérie
  30. Welsh Corgi

Si vous choisissez un chien de l’une de ces races comme compagnon à quatre pattes, armez-vous d’une bonne brosse et de patience. Préparez-vous à des brossages quotidiens pour limiter la quantité de poils que vous retrouverez sur vos meubles et tapis.

Perte de poils rare : Les races qui muent peu ou pas

Il est difficile de trouver une race de chien qui ne perd pas du tout de poils, mais il y en a beaucoup qui muent peu. Si vous souffrez d’allergies, par exemple, nous recommandons d’adopter un chien de l’une des races suivantes :

  1. Lévriers afghans
  2. American Hairless terriers
  3. Barbets
  4. Bedlington terriers
  5. Bichons frisés
  6. Chien nu chinois, chien chinois à crête
  7. Cotons de Tuléar
  8. Schnauzers géants
  9. Épagneuls d’eau irlandais
  10. Terriers Kerry Blue
  11. Chiens d’eau romagnols
  12. Bichons maltais
  13. Schnauzers nains
  14. Chiens nus du Pérou
  15. Caniches
  16. Chiens d’eau portugais
  17. Terriers irlandais à poil doux
  18. Chiens d’eau espagnols
  19. Schnauzers moyens
  20. Xoloitzcuintles
barbet noir courant sur le gazon
On dit des chiens qui perdent peu de poils comme les barbets qu’ils sont hypoallergéniques.

Quand un chien perd-t-il son pelage de chiot ?

Lors des premiers mois de leur vie, la plupart des chiots ont un pelage souvent très doux qui leur donne cette apparence si mignonne. Ils ne perdent pas de poils avant leur première mue, lorsque le pelage est remplacé par leur fourrure de chien adulte, plus épaisse et drue.

En moyenne, les chiens perdent leur pelage de chiot autour de l’âge de 6 mois. Suivant la race, cela peut arriver plus tôt ou plus tard, mais rarement au-delà de la première année. Le remplacement complet de la fourrure prend quelques mois au plus.

Il est normal que la fourrure de votre chien change à ce moment. Elle n’aura pas toujours la même couleur ou texture qu’avant. Mais vous ne remarquerez pas forcément ce changement, surtout si votre chien à le poil plutôt court. Chez les races à poils long, il peut y avoir une période de transition où la fourrure sera un mélange peu soigné entre les deux phases, que certains n’hésitent pas à qualifier de « moche ». Mais cela passera dès que la fourrure adulte sera pleinement développée après quelques mois.

Astuce : Commencez tôt à habituer votre chiot au brossage. Ainsi, vous aurez beaucoup moins de difficultés lorsqu’il commencera à muer et que vous devrez le brosser régulièrement.

Si vous remarquez que votre chiot perd ses poils par plaques ou si sa peau semble rougie, squameuse ou enflammée, consultez tout de suite votre vétérinaire.

Symptômes de la perte de poils chez le chien

Nous avons beaucoup parlé de la mue du chien, qui est un phénomène récurrent tout à fait normal. Si votre chien se met soudain à perdre beaucoup de poils sans raison apparente, il y a peut-être un problème de santé sous-jacent.

L’indicateur le plus simple pour une perte de poils hors de la normale est la quantité de poils perdus que vous trouvez chez vous, ainsi que la durée. Il y a cependant d’autres symptômes liés à une perte de poils qui peuvent vous aider à comprendre qu’il y a un problème à ce niveau.

Au-delà de 5/6 semaines, la mue devient pathologique.

Clinique vétérinaire du Mail

Voici les signes les plus fréquents de problèmes cutanés chez le chien :

  • Peau sèche ou squameuse
  • Démangeaisons, grattements fréquents
  • Zones enflammées ou décolorées
  • Pellicules
  • Poil sec ou cassant
  • Zones de calvitie
  • Léchage excessif
chiot husky assis dans l'herbe se grattant derrière l'oreille

Pourquoi mon chien perd-il ses poils ? Les causes les plus fréquentes

Si votre chien montre certains des symptômes ci-dessus et qu’il perd plus de poils qu’il ne le devrait à cause de la mue, voici les causes les plus communes :

  • Réactions allergiques
  • Infections bactériennes ou fongiques
  • Gale, poux ou parasites
  • Maladies
  • Problèmes hormonaux
  • Défauts génétiques
  • Effets secondaires de médicaments
  • Alopécie
  • Stress et anxiété
  • Léchage excessif
  • Carences nutritionnelles
  • Gestation et allaitement
  • Déshydratation
  • Stérilisation

Votre vétérinaire peut déterminer la cause réelle de la perte de poils en examinant votre chien. Ainsi, il pourra également vous proposer un traitement adéquat.

6 astuces pour limiter les effets de la perte de poils chez le chien

Tous les propriétaires de chiens espèrent trouver une solution miracle à la perte de poils. Nous avons bien peur qu’il n’en existe pas, mais voici ce que vous pouvez faire pour limiter la perte de poils chez votre chien :

1. Brossez régulièrement votre chien

C’est la méthode la plus simple, mais aussi la plus efficace. Essayez de brosser votre chien chaque jour. En plus d’ôter les poils morts, cela répartit aussi les huiles corporelles dans la fourrure, ce qui la garde en bon état. Cela augmente la longévité du poil et limite la perte prématurée. Plus la fourrure de votre chien est dense, plus vous devrez le brosser. Pour les races à poils longs, il faut impérativement les brosser quotidiennement pour limiter la perte de poils. Si vous avez un chien à poils plus courts, il est peut-être suffisant de le brosser une fois par semaine.

Pour cette raison, il est important d’avoir une bonne brosse solide et bien adaptée au pelage de votre chien. Il existe des brosses spéciales pour les chiens qui muent beaucoup. Si vous ne savez pas quel genre de brosse est le mieux adapté à votre chien, demandez des conseils en animalerie ou à votre vétérinaire.

2. Lavez bien votre chien

Un chien sale est plus vulnérable à toutes sortes de problèmes de santé, des allergies aux infections en passant par les parasites. Un chien bien propre aura donc moins de risque de souffrir d’un problème de santé qui lui fera perdre ses poils.

Au quotidien, il est suffisant de bien le frotter avec un linge humide lorsqu’il rentre à la maison pour ôter tout corps étranger qui pourrait causer un problème. N’oubliez pas de bien lui nettoyer les pattes. En passant, vérifiez qu’il n’y ait pas de tiques ou d’autres parasites, suivant les saisons.

Si vous savez à tout moment où se trouve votre chien, il est plus facile de déterminer s’il faut faire plus attention à cela que d’habitude (si votre chien a passé toute la journée à courir dans les bois, par exemple). Un traceur GPS pour chiens peut vous aider à le localiser à tout moment, ainsi que vous indiquer son niveau d’activité.

Il est également utile de donner un bain à votre chien de temps en temps, mais faites attention à toujours utiliser un shampoing pour chiens.

Un bain aide les poils morts à se détacher. Ainsi, vous pourrez facilement les enlever et vous ne les retrouverez pas sur votre fauteuil préféré.

Malgré les effets bénéfiques d’un bain, il est important de ne pas en abuser. Des bains trop fréquents peuvent assécher la peau et donc augmenter la perte de poils de votre chien.

3. Hydratez votre chien

chien buvant de l'eau dans une gamelle dans un jardin

Comme nous venons de le voir, il est important que la peau de votre chien ne s’assèche pas afin de limiter la perte de poils. Une solution très simple pour prévenir cela est l’hydratation. Un chien qui boit assez perdra beaucoup moins de poils. Vous pouvez aider votre chien à boire suffisamment en mettant plusieurs bols d’eau à différents endroits dans la maison par exemple. Inversement, la perte de poils peut être un signe révélateur d’un chien qui ne boit pas assez.

4. Nourrissez bien votre chien

Pour être en bonne santé et en pleine forme, les chiens ont besoin d’une nourriture équilibrée, avec suffisamment de minéraux et de vitamines. Tout comme nous autres humains, en fait. Les carences alimentaires chez le chien peuvent causer une perte de poils plus élevée. Les minéraux les plus importants pour une fourrure en bon état sont le cuivre et le zinc. En veillant à une nourriture équilibrée, vous pouvez vous assurer que votre chien ait toujours les éléments qu’il lui faut.

Misez sur les nourritures de haute qualité, riches en viande et sans grains ajoutés. Comme ce genre d’alimentation est également plus facile à digérer, il limite aussi les problèmes gastro-intestinaux.

De plus, une nourriture de bonne qualité aide à l’hydratation, ce qui lutte contre le dessèchement de la peau et donc la perte de poils. 

patte de chien repoussant une assiette avec de la viande et des légumes

La perte excessive de poils est un symptôme très courant chez les chiens souffrant d’allergies alimentaires. Il peut être utile d’essayer différents aliments, suivant les conseils de votre vétérinaire. L’ajout d’huile d’olive ou de lin, qui contiennent des acides gras, ont par exemple un effet bénéfique sur la santé et le lustre de la fourrure.

5. Utilisez des agents antiparasitaires

Les parasites tels que les tiques et les poux causent des irritations de la peau, créant des démangeaisons. Plus votre chien se gratte, plus il perd de poils. En prenant des mesures antiparasitaires, vous préviendrez les irritations, les pellicules et la perte de poils. En cas de problème sérieux, demandez conseil à votre vétérinaire.

6. Évitez le stress

Un chien peureux, anxieux ou simplement stressé peut perdre plus de poils que d’habitude à cause de son état nerveux. En vous assurant que votre chien mène une vie aussi détendue que possible, vous limiterez aussi la chute de poils. Évitez les changements brusques dans le train de vie, le bruit (aussi le bruit de fond) et les foules. Ainsi, votre chien mènera une vie confortable.

Le mot final sur la perte de poils chez le chien

Si vous n’avez pas un chien nu, votre chien perdra en tout cas des poils. La mue est un phénomène naturel et constant chez le chien. Suivant la race de l’animal, sa fourrure et la saison, vous pouvez déterminer combien de poil il devrait normalement perdre. Il n’est pas possible d’empêcher un chien de muer, mais en prenant bien soin de lui et surtout en le brossant régulièrement, vous pouvez éviter les effets les plus pénibles.

S’il vous semble que votre chien perd soudain plus de poils que d’habitude, sans qu’il y ait de raison apparente, cela peut être un signe de problèmes de santé. Surtout si cela s’accompagne d’autres symptômes tels que des irritations cutanées, des zones de calvitie ou de fortes démangeaisons, contactez votre vétérinaire afin qu’il puisse diagnostiquer votre chien.

La mue du chien est un phénomène qui peut s’avérer très irritant, mais avec un peu d’effort et de bonne volonté, on s’y fait rapidement. Profitez bien du temps que vous passez avec votre chien et gardez-le en bonne santé.


Pourquoi ne partager cet article avec tous ceux que vous avez déjà entendu dire, « Mon chien perd ses poils, pourquoi ?! » ?

Découvrir les GPS pour chiens

Vous aimerez peut-être...

Avez-vous besoin d'aide avec votre traceur ou votre compte Tractive ? Consultez le centre d'assistance

Plus d'articles