Tout savoir sur les chenilles processionnaires et comment protéger votre chien.

1. December 2021

Que sont les chenilles processionnaires et comment protéger vos animaux de compagnies ? Retrouvez toutes nos solutions et nos conseils pour vous en débarrasser.

Tous les propriétaires de chiens et de chats savent qu’au printemps, les dangers sont multiples pour nos amis les bêtes. Entre les tiques, les épillets et les allergies, nos amis à 4 pattes doivent être surveillés, brossés et vermifugés. 

Comme si ces menaces dites « classiques » n’étaient pas suffisantes, il existe depuis quelques années, une autre source de danger pour nos amis les bêtes mais aussi les pins. Vous l’aurez peut-être déjà deviné, il s’agit de la chenille processionnaire. 

Qu’est ce que les chenilles processionnaires ?

Comme toutes les chenilles, les chenilles processionnaires sont en fait des larves de papillons. Appelées « Thaumetopoea pityocampa », elles résident dans les pins et se nourrissent de leurs aiguilles. Elles sont faciles à reconnaître, car elles mesurent environ 4 – 5 cm,  et sont grises et parfois orange sur le dos et recouvertes de poils sur le corps. 

photo de chenille processionnaire sur un brin d'herbe
Chenille processionnaire ou « Thaumetopoea pityocampa » qui envahisse une grande partie du territoire français continentale

Entre fin mars et début mai, les chenilles processionnaires quittent leurs nids et commencent leur « procession ». Elles descendent de l’arbre pour aller s’enterrer dans le sol. Complètement aveugles, elles se suivent à la file indienne, ce qui donne un train de chenilles long de plusieurs dizaines de mètres. 

Mais leur caractéristique la plus frappante est la présence de poils sur l’ensemble de leur corps. A priori, rien de grave, mais ces poils sont extrêmement urticants. Ils recouvrent le corps de la chenille, mais sont aussi présents dans l’air, car ces poils sont très volatiles. Quand les chenilles processionnaires se sentent attaquées, elles les lâchent dans l’air, ce qui les rend particulièrement dangereuses.

Qui que vous soyez, enfant ou adulte, il est fortement recommandé de ne pas s’en approcher, ni de les toucher. Même mortes, elles restent dangereuses. Elles provoquent chez les humains des éruptions cutanées très douloureuses et très impressionnantes et parfois même de fortes réactions allergiques.

Nid de chenilles processionnaires dans les branches d'un pin
Nid de chenilles processionnaires de pin

Où les chenilles processionnaires sont présentes en France ?

Originaires du pourtour méditerranéen où elles ont déjà fait beaucoup de dégâts (au Liban, par exemple), ces chenilles « remontent » du sud de la France vers le nord. Sur la carte ci-dessous du ministère de l’Agriculture et de l’alimentation français, on peut voir que les chenilles processionnaires ont déjà quitté la méditerranée pour aller coloniser la quasi-totalité de la France. 

carte de France continental et de Corse qui illustre l’avancée des chenilles processionnaires sur le territoire
Sources : INRA / Département de la santé des forêts / 2018

Quels sont les dangers pour votre chien ?

Les chenilles processionnaires du pin sont donc recouvertes de poils très urticants. Nos animaux de compagnie sont en contact plus direct avec le sol, ils sont donc plus exposés à ces chenilles. Les chiens qui ont l’habitude de renifler, mordiller, et même manger tout ce qui se trouve à leur portée. 

Bon à savoir : les poils de chenilles processionnaires sont volatiles et peuvent irriter votre chien à distance. Pensez donc à vérifier s’il y a des nids de chenilles processionnaires sur le trajet de vos promenades habituelles.

Si votre chien entre en contact avec les poils des chenilles, cela causera une violente irritation ou une réaction allergique. Vous pourrez ainsi constater une inflammation, une brûlure ou encore un œdème sur la peau, associé à une forte douleur. Et comme cela le démange, votre chien va chercher à se gratter ou à se lécher. Cela peut être un premier signe d’alerte.

Même si votre chien se gratte, les poils vont avoir tendance à se répandre sur lui ou autour de lui. S’il se lèche, cela peut aussi gravement blesser sa langue. Il est aussi possible que votre chien salive abondamment, surtout s’il a mordu ou mâchouillé la chenille¹

Voici une liste des symptômes d’un chien qui est entré en contact avec des chenilles processionnaires :

  • irritations cutanées ;
  • forte salivation ;
  • choc anaphylactique ou allergique ;
  • nécrose de la langue ;
  • frottements ou lèchements abondants ;
  • vomissements (cas rares).
photo d'un chien malade de couleur sable couché sur le bitume

Que faire si votre chien entre en contact avec des chenilles processionnaires ?

Comme nous l’avons vu précédemment, les chenilles processionnaires peuvent causer de nombreuses douleurs à votre chien, allant d’une simple irritation à une nécrose de la langue. 

S’il entre en contact avec des chenilles processionnaires, il est important de vous rendre immédiatement chez votre vétérinaire. C’est une urgence ! Ne perdez pas de temps à hésiter !

Bon à savoir : faites très attention en aidant votre chien. Ne touchez pas les chenilles, n’utilisez pas de balai ou de râteau pour les regrouper et les jeter à la poubelle. Si elles sont stressées, les chenilles dispersent leurs poils urticants autour d’elles. 

Il n’y a malheureusement pas de traitement pour lutter contre les chenilles processionnaires, le vétérinaire pourra cependant soulager votre chien en lui administrant des médicaments. Des corticoïdes, des anti-inflammatoires, des antibiotiques ou des antihistaminiques en cas d’allergies. Il saura aussi comment nettoyer et débarrasser votre chien des poils urticants et faire un suivi en cas de nécrose. 

J’ai des chenilles processionnaires dans mon jardin, que puis-je faire ?

Si vous avez repéré la présence de chenilles sur le chemin de votre promenade habituelle, il est facile d’éviter la zone à risques. Mais que faire si vous trouvez ces affreuses petites bêtes dans votre jardin ? 

Dans un premier temps, vous devez absolument éloigner vos enfants et vos animaux de compagnie le plus possible des chenilles. Contactez ensuite votre mairie pour signaler la présence des chenilles dans votre jardin. Certaines communes prennent en charge la destruction des nids. Si cela n’est pas le cas, les services municipaux  peuvent quand même vous indiquer la marche à suivre ainsi que les entreprises à contacter.

Il n’est pas conseillé de vous débarrasser des chenilles par vous-même, compte tenu de la difficulté à se débarrasser des nids et des chenilles, ainsi que des risques pour la santé.

En revanche, une fois que l’entreprise spécialisée est passée dans votre jardin, vous pouvez installer des pièges. En février, vous pourrez poser des pièges dits « éco-pièges» qui se fixent sur les troncs d’arbres et en juin, des pièges dits « à entonnoir », qui eux capturent les chenilles mâles².

Enfin, il est fortement conseillé d’informer vos voisins afin que ces derniers puissent aussi contrôler si leurs pins ont été contaminés. 

En quoi un GPS Tractive peut-il m’aider à lutter contre les chenilles ?

Le GPS tractive est un dispositif qui permet de géolocaliser votre animal de compagnie ainsi que d’évaluer son niveau d’activité physique. 

Si votre chien revient du jardin ou d’une promenade avec le dog sitter et montre certains des symptômes décrits plus haut, vous pourrez consulter l’historique de ses déplacements sur l’application et identifier les endroits où votre chien a passé le plus de temps grâce à la heatmap. Le suivi d’activité vous permettra aussi de surveiller le niveau d’activité de votre chien après avoir été soigné par le vétérinaire et vérifier qu’il se rétablit au mieux.  

Obtenir un GPS Tractive

Pour plus détails, consultez la vidéo du Centre hospitalier vétérinaire FRÉGIS à Arcueil :

Ne plus perdre mon chien

Vous aimerez peut-être...

Plus d'articles