Mutuelle pour animaux : faut-il prendre une assurance pour votre animal ?

27. June 2022

Les assurances pour animaux peuvent être assez chères. Est-ce que cela en vaut la peine ? Avec cet article, nous essayons de vous faciliter la décision !

jeune femme caressant un vieux chien dans un jardin

Un chat trop gros, un chien qui tombe malade. Les propriétaires d’animaux le savent bien, les problèmes de santé, petits ou grands, peuvent vite devenir chers. Que ce soient des visites fréquentes chez le vétérinaire ou des médicaments hors de prix, si votre animal ne va pas bien, vous comprendrez peut-être pourquoi il existe des mutuelles pour animaux.

Mais est-ce que cela vaut vraiment la peine de prendre une assurance pour votre animal ? Si vous avez déjà réfléchi à ce sujet, nous allons considérer les avantages et inconvénients des mutuelles pour animaux pour vous aider à prendre la décision idéale dans votre situation.

Explorons les mécanismes des assurances et les frais potentiels que vous aurez à payer. Ainsi, vous pourrez décider s’il est utile d’assurer votre chien ou chat.

Dans tous les cas, il peut être utile de surveiller le niveau d’activité, de repos et de sommeil de votre protégé. Vous pouvez ainsi en apprendre beaucoup sur son état de santé. Les GPS pour chiens et chats Tractive vous permettent de les mesurer afin d’éviter toute mauvaise surprise. Vous saurez exactement quand consulter un vétérinaire.

Qu’est-ce qu’une mutuelle pour animaux de compagnie ?

Lorsque vous prenez une assurance, vous payez une cotisation mensuelle ou annuelle à l’assureur. En retour, celui-ci prendra en charge une partie ou même la totalité des frais. Si un traitement nécessaire s’avère très cher, cela peut être particulièrement utile. En d’autre termes, avec une assurance, vous prenez une précaution contre des frais imprévus. 

Il y a un grand nombre de modèles d’assurance différents. Renseignez-vous donc bien avant de prendre une décision. Ceci dit, la plupart des mutuelles pour animaux couvrent les visites chez le vétérinaire en cas d’urgences, les examens médicaux réguliers et parfois même les soins dentaires ou les traitements anti-parasitaires.  

Les avantages d’une assurance pour animaux

Vous pouvez vous représenter une assurance comme une sorte de gros coussin qui amortit votre chute financière si vous avez soudain de grosses sommes à payer pour la santé de votre chien ou chat. Sans mutuelle, les factures peuvent vite devenir un obstacle financier insurmontable.

Si votre chien ou chat est assuré, vous n’aurez qu’à payer une petite partie de ces frais. L’assurance couvre le reste. Suivant le modèle que vous avez choisi, la mutuelle paye en général entre 70 et 90 % des coûts vétérinaires. Il y a cependant souvent une certaine franchise. Autrement dit, un montant minimum en-dessous duquel vous devez régler la facture vous-même.

Le fait que l’assurance couvre la majeure partie des frais vétérinaires de votre animal n’est pas seulement un soulagement financier. Vous vous ferez aussi moins de soucis. Vous n’aurez pas à réfléchir autant pour décider d’opter pour un traitement ou non. Le côté financier sera couvert et vous pourrez vous concentrer sur les autres aspects. C’est surtout le cas pour les traitements plus importants et donc plus chers, comme le traitement d’un cancer ou une intervention chirurgicale.

traceur Tractive GPS DOG 4 avec emballage

Toujours savoir où est votre chien

Suivez votre chien à la trace. Recevez des alertes anti-fugue. Détectez tout changement avec le suivi d’activité et de sommeil.

Commander un GPS Tractive

Et comment ça marche ?

Comme pour la plupart des assurances, les mutuelles pour animaux demandent une cotisation mensuelle ou annuelle. Avant de vous décider, informez-vous sur ce qui est couvert par l’option en question, le pourcentage remboursé, la hauteur de la franchise et du maximum des frais couverts, etc.

En règle générale, vous pouvez amener votre chien ou chat chez tout vétérinaire accrédité et l’assurance couvrira les frais en conséquence de sa police. Suivant le vétérinaire et l’assurance, il est même possible que l’assurance paye d’office les frais, vous n’aurez donc pas à payer et à attendre un remboursement.

Dans les autres cas, vous devrez payer vous-même les factures de votre vétérinaire, puis les envoyer à l’assurance. Elle les vérifiera et remboursera le montant correspondant au modèle que vous aurez choisi. Il est donc important de toujours garder les factures et reçus afin de pouvoir prouver les frais que vous avez eu à payer.

Si l’assurance confirme que le traitement est bien couvert en partie ou en totalité, vous recevrez le remboursement sous peu.   

Quels traitements sont-ils couverts par les mutuelles pour animaux ?

Cela dépend beaucoup de l’assureur et du modèle d’assurance que vous avez choisi. Pensez donc à bien comparer les différentes options qui s’offrent à vous avant de faire votre choix.

La plupart des assureurs couvrent les traitements suivants, en partie ou en totalité :

  • Fractures, empoisonnements, blessures
  • Maladies (infections, diabète, etc.)
  • Affections génétiques (problèmes de vue, dysplasie, etc.)
  • Examens vétérinaires
  • Analyses de sang, radios, autres tests médicaux
  • Thérapies alternatives (acupuncture, etc.)
  • Traitements médicaux
  • Soins d’urgence
  • Hospitalisation
  • Opérations et anesthésie
  • Médicaments sur ordonnance
  • Problèmes dentaires et hygiène buccale
  • Traitements anti-parasitaires (poux, tiques, etc.)
  • Euthanasie

Qu’est-ce qui n’est pas couvert par l’assurance ?

C’est l’une des questions les plus importantes à vous poser lorsque vous choisissez un assureur. Étudiez la documentation avec soin pour bien comprendre dans quels cas la mutuelle pour animaux ne couvrira pas les frais d’un traitement. Suivant la situation, cela peut rendre certains modèles complètement inutiles pour vous. Il faut également faire attention aux maladies génétiques, qui ne sont parfois pas couvertes. Si certains symptômes peuvent y être connectés, cela peut causer des difficultés au niveau du remboursement.

Conditions préexistantes

Si votre chien ou chat souffre déjà d’une maladie au moment où vous prenez une assurance, celle-ci ne sera pratiquement jamais couverte. Faites aussi attention aux maladies qui surviennent entre la signature du contrat et le paiement de la première cotisation, qui ne seront souvent pas prises en charge par l’assureur non plus.

Cancer

Comme pour nous autres humains, le cancer sous ses formes diverses est un ennemi redoutable pour nos amis les animaux. C’est la première cause de mortalité chez les chiens et la troisième chez les chats.1 Malgré cela, beaucoup d’assureurs ne couvrent pas les cancers. Si vous vous inquiétez de cela, lisez les conditions de l’assureur avec précaution et faites bien votre choix.

jeune femme caressant un vieux chien dans un jardin

Maladies liées à la vieillesse

Un grand nombre d’assurances ne couvrent pas certaines maladies liées à la vieillesse ou refusent tout simplement d’assurer les chiens et chats d’un certain âge. Il est bien connu que le risque de maladies, blessures et autres problèmes de santé augmentent avec l’âge. Les mutuelles ne sont souvent pas prêtes à assumer ce risque.

Si votre animal de compagnie a déjà un certain âge, il s’agit donc de bien s’informer. Différents assureurs définissent la vieillesse de différentes façons, vous trouverez donc sans doute une solution qui vous conviendra.

Il y a naturellement des assureurs qui proposent des plans spécifiques pour les animaux plus âgés. Attendez-vous cependant à des cotisations bien plus élevées et à des franchises moins généreuses. 

Apprenez-en plus sur les symptômes de maladies et de l’âge chez les chiens âgés.

Enterrement et crémation

C’est un sujet très délicat, mais il faut bien l’aborder. En plus d’être un événement traumatisant, le décès d’un animal de compagnie peut s’avérer très coûteux. Suivant les règlements locaux, l’enterrement ou la crémation d’un animal de compagnie peut être lié à des frais importants. Certaines assurances couvrent l’euthanasie d’animaux trop malades pour survivre, mais pratiquement jamais les frais encourus après le décès.

Certains races

Suivant la race de votre chien ou chat, il est possible que certaines mutuelles refusent de le couvrir ou vous demandent un prix plus élevé. Cela vient de ce qu’il y a des races plus susceptibles à certaines maladies ou plus fortement affectées par certaines conditions. En règle générale, les chiens ou chats de races mixtes sont plus résistants aux maladies et sont donc plus faciles à assurer.

berger allemand sautant dans une mare

Traitements expérimentaux

L’assurance ne couvrira pas les traitements tels que le clonage ou les tests ADN. 

Toilettage

Même si cela est vital pour votre chien ou chat, les assurances ne couvriront pas les frais de toilettage.

Combien coûte une assurance pour animaux ?

Il est impossible de donner une réponse claire à cette question. Voici certains des facteurs qui affectent la hauteur des cotisations à payer :

  • La race : Les animaux de race pure, qui sont souvent plus vulnérables, sont généralement plus chers à assurer. De même, les cotisations pour un animal de grande taille seront aussi plus élevées. 
  • L’âge : Nous l’avons déjà dit, plus un animal est vieux, plus l’assurance sera chère. Il est même possible qu’une mutuelle refuse tout à fait de couvrir votre animal. En assurant un chiot ou chaton dès son plus jeune âge, vous obtiendrez de bien meilleures conditions.
  • La région : Le prix de l’assurance peut aussi varier en fonction de votre lieu d’habitation. Un vétérinaire en ville sera souvent plus coûteux qu’à la campagne et les frais d’assurance seront donc plus élevés.

Les cotisations que demandera la mutuelle pour animaux dépendent aussi du niveau d’assurance voulu :

  • Le taux de remboursement : Plus votre assurance vous remboursera, plus les cotisations seront élevées. Dans la plupart des cas, la mutuelle remboursera entre 70 et 100 % des frais vétérinaires. À vous de trouver le juste milieu.
  • La franchise : Il s’agit du montant, annuel ou mensuel, que vous devrez payer vous-même avant que l’assurance ne commence à prendre en charge les factures. Plus ce montant est élevé, moins les cotisations le seront. Cependant, il sera plus probable que vous devrez payer la plupart des frais de votre poche.
  • La couverture maximale : Bien qu’il y ait des plans de couverture illimitée, dans la plupart des cas, votre assurance ne couvrira que les frais jusqu’à un certain niveau par année. Vous devrez payer toute facture qui dépasse ce montant vous-même. Plus ce montant est élevé, plus vous payerez en cotisations. 

Frais moyens pour une mutuelle pour animaux

Pour vous donner une idée du prix d’une assurance, voici une estimation : 

Mutuelle chien

  • France : 16 €/mois
  • Canada : 39 $/mois

Mutuelle chat

  • France 15 €/mois
  • Canada : 29 $/mois

Comme nous l’avons indiqué plus haut, cela peut beaucoup varier suivant votre animal, votre région et les prestations.

chat gris couché dans un jardin

Types de mutuelles pour animaux

Il y a différents genres d’assurance pour animaux, suivant ce que vous voulez que l’assurance couvre.

Assurance accident

Ce type basique d’assurance ne couvre que les dépenses liées aux accidents. Si votre protégé se fait renverser par un véhicule ou qu’il se fait attaquer par un autre animal, la mutuelle couvrira les frais vétérinaires qui en découlent. Les cas d’empoisonnement sont aussi pris en charge. Ce sera la possibilité la moins chère d’assurer votre animal de compagnie, mais elle ne couvrira que les urgences. Pour les animaux âgés, c’est souvent la seule possibilité de les faire assurer. 

Assurance accident et maladie

Avec une mutuelle qui couvre les accidents et les maladies, vous aurez toutes les chances que l’assurance couvre les frais vétérinaires s’il arrive quelque chose à votre chien ou chat. Diabètes, maladies congénitales, peut-être même le cancer, tout est couvert.  

Assurance accident et maladie avec option bien-être

Certains assureurs offrent un plan encore plus complet (moyennant finances, bien entendu) qui couvrira également des prestations moins vitales comme les traitements anti-parasitaires, les vaccins et les traitements préventifs. 

Combien coûte le vétérinaire

L’un des facteurs principaux à considérer avant de prendre une décision pour ou contre une mutuelle pour animaux est ce que cela vous coûterait de ne pas le faire. Autrement dit, cela dépend des frais vétérinaires qui seront entièrement à votre charge sans assurance.

Le problème est qu’il est assez difficile de donner un chiffre précis. Les coûts pour toute sorte de traitement peuvent varier grandement d’une région à une autre et même entre les différents cabinets vétérinaires d’un même endroit. Les frais que vous aurez à payer peuvent donc dépendre du nombre d’options que vous avez et donc de votre mobilité, par exemple.

En France, il faut en tout cas compter entre 30 et 50 € environ pour les examens médicaux réguliers et les traitements plus simples (vermifugation, traitements anti-parasitaires, etc.). Les vaccins coûtent déjà entre 60 et 80 € et tout traitement de maladie grave ou d’accident atteint facilement plusieurs centaines d’euros.2

Au Canada, prévoyez environ 100 $ pour un examen médical. Si vous avez un chat, les vaccins et les traitements antiparasitaires coûtent entre 60 et 80 $ environ, mais presque le double chez le chien. Pour tous les autres traitements, la facture s’élève à plusieurs centaines de dollars. Ici aussi, les soins d’urgence sont les plus coûteux.3

Nous tenons à répéter que les frais de vétérinaire peuvent varier énormément et que les chiffres indiqués ci-dessus ne sont qu’une approximation.

Assurance ou non, mieux vaut prévenir que guérir

Si votre animal tombe malade ou se blesse, cela peut revenir très cher. Même s’il est assuré, vous risquez d’encourir des frais assez importants pour le maintenir en bonne santé. Et le bien-être et le bonheur de votre fidèle ami sont bien plus importants que l’aspect financier. La meilleure façon d’éviter les frais excessifs et d’assurer le bonheur de votre chien ou chat est une bonne prévention. Cela inclut des visites régulières chez le vétérinaire, mais surtout une nourriture saine et équilibrée, des exercices et des jeux quotidiens et un équipement adéquat.

Une bonne laisse pour votre chien ou un harnais confortable pour votre chat, par exemple, peuvent s’avérer vitaux. Si votre animal sort la nuit, avec ou sans vous, un collier ou une veste réfléchissante sont sûrement aussi une bonne idée. Pour toujours savoir où se promène votre protégé et pour pouvoir intervenir rapidement en cas de problème, équipez-le d’un GPS Tractive pour chien ou chat. Le traceur vous permet aussi de surveiller son niveau d’activité physique et ses temps de sommeil. Cela vous aidera à veiller à son bien-être et à prévenir maladies et accidents au mieux.

femme tenant un chat équipé d'un GPS Tractive sur l'épaule
Toujours en sécurité : En équipant votre animal d’un GPS Tractive, vous pouvez minimiser les risques

La mutuelle pour animaux : une bonne idée ?

Après avoir examiné toutes sortes d’aspects liés à cette question, il est temps de trouver une réponse. Faut-il prendre une assurance pour son animal ou non ? 

Si vous habitez dans une zone plutôt urbaine où les frais de vétérinaire sont plus élevés en règle générale, une assurance peut vous aider à amortir un traitement qui s’avérerait très coûteux sans cela. De même, si vous avez accès à un cabinet vétérinaire avec des prix abordables, il est peut-être moins cher de payer vous-même tout traitement nécessaire et d’économiser les cotisations d’une mutuelle. 

Évaluez aussi les risques qu’encourt votre animal au quotidien. Un chat d’appartement ou un chien qui ne sort qu’avec vous en promenade aura moins de risques de tomber malade ou de se blesser qu’un chat libre de se promener dans le voisinage ou un chien que vous emmènerez en randonnée.

Pensez à bien étudier la question des prestations et tarifs des mutuelles pour animaux disponibles pour vous. Vérifiez ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas. Examinez le pourcentage des remboursements ainsi que les montants de la franchise et de la couverture maximale. Tous ces facteurs influencent naturellement aussi le prix de l’assurance.

Réfléchissez finalement aux moyens de prévention à votre disposition. Si vous pouvez minimiser certains des risques que court votre animal en surveillant son alimentation, son niveau d’activité et de sommeil et sa sécurité. Ce n’est pas seulement le meilleur moyen d’assurer son bien-être, cela peut être très bénéfique pour votre portefeuille.

Conclusion

Nous espérons qu’en examinant tous ces facteurs en détail, nous avons pu vous aider à faire le point et à trouver la solution qui vous convient le mieux. Une mutuelle pour animaux peut être une vraie source de sérénité, mais aussi une dépense régulière à ne pas négliger.

Si vous décidez de prendre une assurance, pensez en tout cas à bien comparer les différentes options qui s’offrent à vous. Prix et prestations varient beaucoup, tout comme les besoins de différents propriétaires d’animaux.

Consultez vos amis ou vos connaissances qui ont aussi un animal ou demandez conseil à votre vétérinaire. C’est une décision à prendre assez tôt. N’attendez pas que votre chien tombe malade ou vieillisse avant de prendre une assurance. Cela ne sera peut-être plus possible, ou en tout cas très cher.

Quoi que vous choisissiez, n’oubliez pas de bien veiller sur votre protégé !

Vous préférez entendre les divers arguments de vive voix ? Voici une discussion à ce sujet sur l’émission Samedi à tout prix :

Si nous avons pu vous aider à prendre cette décision importante, pensez à partager cet article avec d’autres propriétaires de chiens ou chats qui se posent la même question que vous !

Commander un GPS Tractive

Vous aimerez peut-être...

Avez-vous besoin d'aide avec votre traceur ou votre compte Tractive ? Consultez le centre d'assistance

Plus d'articles