Conseils pour adopter un chiot : comment bien réussir l’arrivée d’un nouveau compagnon

9. May 2022

En adoptant un chiot, vous acceptez une grande responsabilité. Ce n'est pas toujours facile, mais en vous préparant bien, vous pourrez établir une amitié à vie.

chiot gris avec un collier vert se promenant dans un jardin au soleil

L’adoption d’un nouveau chiot est toujours un grand moment. Que ce soit votre premier chien ou que vous ayez déjà plusieurs compagnons à quatre pattes, c’est toujours une aventure. Voici quelques conseils pour adopter un chiot sans difficultés. Grâce à cet article, vous serez fin prêt pour son arrivée et vous pourrez prendre soin de votre chiot. Le départ idéal pour une grande amitié !

Devenir « parent » d’un chiot

Même si vous avez déjà eu plusieurs chiens, il y a une chose à se rappeler : l’adoption d’un nouvel animal signifie toujours une grande responsabilité. C’est à ce moment que vous formez un lien unique qui durera toute sa vie et que vous déterminerez la direction de son développement. Un nouveau chiot va sûrement bousculer votre routine, vous ferez beaucoup de dépenses en frais de vétérinaire et en nourriture, il y aura des incidents et des imprévus, et vous perdrez bien du sommeil. Mais tout cela en vaut la peine, et en suivant quelques conseils, vous pourrez adopter votre chiot sans soucis.

Choisissez un vétérinaire avant d’adopter votre chiot

C’est un choix important et parfois difficile. En le faisant à l’avance, vous n’aurez pas à prendre une décision à la va-vite. En plus, il est recommandé de consulter un vétérinaire immédiatement après l’adoption pour vérifier que tout va bien et que votre chien a bien reçu tous les vaccins nécessaires. Le vétérinaire accompagnera votre chien tout au long de sa vie. En faisant un bon choix dès le début, vous assurerez son bien-être à long terme.

Quel est le meilleur âge pour adopter un chiot ?

Il n’est jamais facile de quitter sa maman, ses frères et sœurs, et tout ce qu’il connaît du monde. Le meilleur moment pour amener votre chiot chez vous est autour de 8 à 10 semaines après la naissance. Il sera complètement sevré mais n’aura pas encore établi de liens trop étroits avec son environnement. 

Préparez-vous pour ce moment et assurez-vous que vous avez tout ce qu’il faut à la maison. Si vous êtes déjà impatient à l’idée de l’arrivée de votre nouveau compagnon, passez en revue ces conseils pour adopter un chiot et assurez-vous de n’avoir rien oublié. Ainsi, vous pourrez pleinement profiter de ces premières impressions sans devoir vous faire de souci.

chiot husky en laisse dehors devant le lever du soleil

De quoi ai-je besoin pour bien accueillir mon nouveau compagnon

Un chiot a besoin de beaucoup de choses pour pouvoir grandir heureux, en pleine forme et en toute sécurité. Voici ce que vous devrez préparer pour bien accueillir votre chiot après son adoption.

Une laisse, un collier, un harnais et une médaille

Le choix du collier est d’une grande importance. Vous y attacherez sa laisse, sa médaille d’identification et qui sait, peut-être un jour un GPS pour chien. Il faut donc qu’il soit confortable et facile à porter. Si vous choisissez un collier réglable, il pourra grandir avec votre chien. 

C’est une bonne idée de mettre le collier à votre chiot dès que vous allez le chercher chez l’éleveur ou au refuge. Attachez-y tout de suite la laisse et tenez-la bien en main. Après tout, il ne faudrait pas que votre nouvel ami fidèle s’échappe dès le premier jour !

Nous recommandons de ne jamais lui enlever le collier. Même s’il se gratte un peu au début, ne vous inquiétez pas. Il s’habituera rapidement à ce nouvel accessoire. 

Lorsque vous sortez vous promener avec votre chiot, mettez-lui un harnais rembourré et confortable. Attachez la laisse au harnais plutôt qu’au collier. Pour votre petit compagnon, cela sera bien plus agréable, surtout tant qu’il doit encore apprendre à marcher à la laisse.

De la nourriture pour chiots saine 

Votre chiot veut grandir aussi vite que possible. Il aura donc toujours faim ! Comparé à un chien adulte, votre nouveau compagnon mangera bien plus par rapport à son propre poids. Il peut être utile de consulter un vétérinaire à ce propos avant ou juste après l’adoption, afin d’obtenir des conseils sur les quantités adéquates pour votre petit protégé.

En règle générale, nous recommandons d’opter pour des aliments spécialisés pour chiots. Ils contiennent de nombreux nutriments utiles pour la croissance. Les os et les organes pourront ainsi se développer au mieux. Cette alimentation est recommandée pour toute la première année de vie de votre chiot. 

Des bols en acier inoxydable

On le sait bien, les enfants ne sont pas toujours très propres lors des repas. C’est la même chose pour les chiens. En optant pour des bols en acier inox, vous pourrez facilement les laver. Il est important de le faire au moins une fois par jour. Veillez à ce que les bols tiennent bien en place et ne puissent pas se renverser facilement. Commencez avec de petits bols et passez à de plus grands avec la croissance de votre chiot.

chiot blanc et beige mangeant dans une gamelle en métal sur un parquet

Un panier confortable

Après une journée passée à jouer et à s’amuser, il n’est pas étonnant que votre chiot dormira profondément. En guise de lit, préparez-lui un panier confortable où il passera des nuits douillettes. Vous pouvez aussi utiliser une cage pour chien, ou même le laisser monter dans votre lit, si cela vous plaît. Choisissez en tout cas une solution qui vous permet de passer une bonne nuit, vous aussi. 

Une cage pour chien

Que vous l’utilisiez en tant que lit pour votre chiot ou non, une cage pour chien est en tout cas une bonne idée. Elle peut servir de coin privé pour lui où il peut se retirer lorsqu’il veut avoir la paix.. Dans tous les cas, il est important d’y mettre des couvertures ou de vieux linges pour qu’il puisse s’y faire un nid confortable ainsi que ses jouets. 

Placez la cage à un endroit où vous passez beaucoup de temps, afin qu’il soit toujours à proximité de sa nouvelle famille. Il est recommandé de poser la cage sur une surface facile à nettoyer (carrelage, linoléum). 

Des barrières pour chiot

Un chiot s’attirera sûrement des ennuis. Pour l’empêcher de semer le chaos partout dans votre maison, des barrières pour chien (ou pour enfants) peuvent s’avérer utiles. Surtout si vous souhaitez éviter qu’il ne se promène sale sur les beaux tapis du salon, difficiles à nettoyer, par exemple. 

Une barrière bien placée peut aussi tenir votre chiot fraîchement adopté à l’écart d’endroits dangereux, comme les escaliers ou la porte d’entrée. Ainsi, vous pourrez prévenir les fugues et le garder en sécurité.

Un GPS pour chien avec suivi d’activité

Nous avons abordé le sujet des fugues. La plupart des propriétaires de chiens en ont vécu une et chez les chiots, l’envie d’explorer le monde plus loin qu’ils ne le devraient est particulièrement forte. C’est pourquoi il est une bonne idée d’équiper votre nouveau compagnon d’un GPS pour chien avec suivi d’activité. Ainsi, vous pourrez toujours voir où il se trouve. En cas de fugue, vous pourrez le suivre à la trace depuis votre smartphone. C’est la meilleure solution pour retrouver votre chien perdu en un rien de temps !

capture d'écran de l'application Tractive avec suivi LIVE Tracking

En plus du suivi GPS, le traceur dispose aussi d’un moniteur d’activité. Vous pourrez ainsi voir combien de temps votre chiot passe à jouer et veiller à ce qu’il se repose assez. Il vous indiquera aussi si votre chiot dort bien ou s’il vaut mieux déplacer son lit à un endroit plus calme. N’oubliez cependant pas que le traceur n’est recommandé qu’à partir d’un poids de 4 kg environ, inutile de le mettre à votre chiot dès le début.

Découvrir les GPS Tractive

Un tapis hygiénique

L’une des choses les plus importantes à apprendre à votre chiot est la propreté. Pour cela, les tapis hygiéniques sont la solution idéale. Très absorbants et faciles à nettoyer, ils vous permettront de rapidement apprendre à votre chien où il peut faire ses besoins.

Avec un nouveau chiot, préparez-vous aux accidents

Tant que dure cet apprentissage, il y aura sûrement un certain nombre d’accidents. Ayez donc toujours de l’essuie-tout et des produits anti-taches et anti-odeurs pour chien sous la main afin de pouvoir réagir à toute éventualité. 

Plus vous nettoierez vite, plus il sera facile d’apprendre à votre chiot où et quand faire ses besoins et où se retenir.

Sacs à déjections : à toujours emporter !

Où que vous habitiez, vous apprendrez sûrement à votre chien à sortir afin de faire ses besoins. En règle générale, cela arrivera lors de l’une de vos promenades quotidiennes. Soyez donc prêt à nettoyer après lui en ayant toujours des sacs à crottes sur vous. Mettez les sacs pleins dans une poubelle sur le chemin, ou emportez-les et jetez-les chez vous. Pensez aux autres promeneurs et ne laissez jamais les besoins de votre chien dans la nature. 

Des friandises (saines) pour le dressage

Lorsque vous commencerez à éduquer votre chien, tout ira beaucoup plus facilement si vous avez une petite réserve de récompenses. Choisissez des friandises spécialement conçues pour les chiots et les jeunes chiens et n’en abusez pas. Si vous lui donnez uniquement des récompenses saines lorsqu’il fait ce qu’il est censé faire, vous rendrez son éducation plus agréable pour vous deux. N’oubliez pas qu’il lui faut quand même des repas sains et équilibrés. Il n’est pas non plus nécessaire de lui donner toute une friandise à chaque fois. Cassez des petits bouts à lui donner et surtout, n’économisez pas les encouragements verbaux !

D’autres accessoires pour l’éducation

Les récompenses ne sont pas tout. Plus vous progresserez dans l’éducation de votre chiot, plus certains accessoires deviendront utiles. 

Une longue laisse, par exemple, vous permettra de vous assurer que votre chien ne s’enfuit pas, tout en lui donnant assez de liberté de mouvement pour lui apprendre à venir à vous. Tout ce qui lui apprend à marcher à la laisse doit avoir la plus haute priorité. 

Par la suite, d’autres accessoires comme les clickers s’avèrent utiles pour renforcer les comportements souhaités. 

Un plan pour l’éducation de votre chien

Vous pouvez décider d’éduquer vous-même votre chiot après son adoption, avec les informations disponibles sous formes de livres ou de vidéos sur internet. Les refuges pour animaux proposent souvent des cours de dressage. Discutez avec d’autres propriétaires dans votre entourage pour profiter de leurs expériences et pour obtenir des conseils quant à l’éducation d’un chiot fraîchement adopté. Tout le monde à quelque chose à partager. Alternativement, vous pouvez aussi faire appel aux services d’un éducateur canin professionnel.

Le principe le plus important, quelle que soit la solution choisie, est le renforcement positif. Encouragez les comportements voulus afin que votre chien les associe à des sensations agréables. Les punitions ou le renforcement négatif ne sont pas recommandés pour une éducation efficace. 

Ainsi, vous apprendrez à votre chien comment bien se comporter tout en établissant un lien de confiance avec lui. Celui-ci se tiendra et se développera toute sa vie et vous vivrez de belles aventures ensemble.

Des jouets et du temps de jeu

Rien de mieux pour renforcer le lien entre votre chien et vous que des sessions de jeu quotidiennes. En plus, elles l’aideront à dépenser son énergie superflue afin qu’il soit prêt à dormir la nuit venue. 

Les jouets et les objets à mâcher peuvent aussi l’occuper quand vous n’êtes pas là ou que vous n’avez pas le temps de vous occuper de lui. Cela évitera aussi qu’il s’attaque aux meubles ou à d’autres objets. Les jouets peuvent aussi servir de récompense après une session d’entraînement. N’oubliez pas que le mieux que vous puissiez faire pour votre chiot est de passer du temps avec lui.

chiot gris avec un collier vert se promenant dans un jardin au soleil

Le saviez-vous ? Avec le GPS pour chiens Tractive, vous pouvez facilement mesurer le temps d’activité quotidien de votre chien et vous assurer qu’il bouge et se repose assez.

capture d'écran du suivi d'activité sur l'application Tractive

En savoir plus

Des lingettes de toilette

Pour éviter les bains trop fréquents, utilisez des lingettes de toilette pour chien. Il en existe des réutilisables que vous pouvez laver, par souci écologique. Utilisez-les pour nettoyer votre chien après une partie de jeu, lui essuyer les fesses ou éviter qu’il ne traîne de la boue partout en rentrant de promenade. 

Des brosses pour chien

Habituez rapidement votre nouveau chiot aux rituels hygiéniques, tels que le brossage. Avant une session de brossage, jouez avec votre chien pour le fatiguer un peu. Laissez-le inspecter la brosse et essayez de le distraire.

Suivant sa race, le brossage sera plus ou moins intensif et fréquent. Il y a différentes brosses pour chaque type de pelage, choisissez donc la brosse correspondant le mieux à ses besoins. 

Réfléchissez aussi à acheter une brosse à dents pour votre chien. Bien qu’il existe d’autres solutions, une brossage hebdomadaire évite la plupart des problèmes dentaires.

Du shampoing pour chiot

Certains disent qu’il faut habituer un chien au bain le plus tôt possible, alors que d’autres maintiennent qu’il n’est pas nécessaire de baigner votre chiot avant l’âge de 3 mois au moins. Dans tous les cas, préparez-vous à une aventure ! 

Lorsque vous donnez un bain à votre chien, utilisez un shampoing spécial conçu à cet effet. Frottez bien, mais doucement, la fourrure de votre chiot et rincez-la abondamment ensuite. Appliquez un après-shampoing pour chien qui protégera sa peau du dessèchement. Séchez-le vite pour éviter qu’il ne prenne froid !

Un coupe-ongles pour chien

Jeune ou vieux, vous devrez couper les ongles de votre chien. Surtout avec un jeune chiot, il faut faire très attention et évitez de les couper trop court, ce qui pourrait provoquer un saignement. Avec un coupe-ongles pour chien, commencez par ne couper qu’un tout petit bout. Récompensez votre chien s’il se tient bien et efforcez-vous de garder la séance aussi courte et agréable que possible.

Une puce électronique

En France et dans beaucoup d’autres pays ou régions, il est obligatoire de faire identifier votre chien. En règle générale, cela doit avoir lieu avant l’âge de 4 mois.1 Le vétérinaire effectuera l’identification, soit en implantant une puce électronique, soit par tatouage.

Nous recommandons de faire pucer votre chien, c’est le moyen le plus sûr de vous assurer qu’il sera lié à vous si quelqu’un le trouve après une fugue. Tout vétérinaire ou refuge pourra lire les informations de la puce et ainsi vous contacter.

Une assurance pour chien

Nous avons une assurance pour tout – habitation, santé, voitures, etc. Cependant, quand il s’agit de leur ami fidèle, beaucoup de maîtres hésitent à opter pour une mutuelle canine. Pourtant, les visites chez le vétérinaire peuvent s’avérer coûteuses en cas de maladies ou d’accidents. Suivant la formule choisie, une assurance peut même amortir les frais liés aux examens annuels, vaccins, etc. 

Comme toute autre assurance, vous aurez des cotisations mensuelles à payer, mais elles peuvent vite en valoir la peine s’il devrait arriver quelque chose à votre chiot. À vous de décider si vous préférez tenter la chance ou avoir l’esprit tranquille une bonne fois pour toutes.

chiot blanc et beige dormant sur une coussin blanc à l'intérieur

Profitez du temps passé avec votre chiot !

Si vous vous êtes dit, « c’est évident » à chaque point de cette liste, vous avez pensé à tout ! Vous êtes donc fin prêt pour accueillir votre nouveau compagnon à quatre pattes. Nous espérons que cette liste de conseils pour adopter un chiot vous a aidé à vous préparer ou vous a du moins rappelé les petites choses que vous auriez oubliées.

Adopter un chiot peut s’avérer stressant, vous vous ferez parfois du souci et vous vous fâcherez sûrement de temps à autre. Mais plus que tout, un chiot est un être adorable, amusant, affectueux et divertissant. Profitez bien de cette phase de sa vie, qui ne durera pas longtemps. C’est le moment où vous établissez le lien de confiance entre votre chien et vous qui durera toute sa vie.

Tout ce que vous investissez dans son éducation et tout le temps que vous passez avec lui vous sera rendu au centuple avec des années pleines de joie et d’aventure. Votre fidèle ami restera toujours à vos côtés et nous vous souhaitons bien du plaisir !

Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, regardez la vidéo ci-dessous. Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à l’envoyer à vos amis qui pensent peut-être aussi à adopter un chiot. Et pourquoi ne pas découvrir les GPS pour chien Tractive


Pour plus d’infos utiles et d’astuces futées, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Instagram. Vous pouvez aussi vous abonner à notre newsletter.

Découvrir les GPS pour chiens

Vous aimerez peut-être...

Avez-vous besoin d'aide avec votre traceur ou votre compte Tractive ? Consultez le centre d'assistance

Plus d'articles